Les Noirs dans le cinéma français

Ce livre n’est plus disponible à la vente, il est en cours de réédition aux éditions LettMotif dans une version revue et augmentée à paraître en mai 2016.

Les Noirs dans le cinéma français : images et imaginaires d’hier et d’aujourd’hui
de Régis Dubois
The Book Edition / Le sens des images, 2012

230 pages, 16,70 euros


Cet ouvrage poursuit deux objectifs. D’une part analyser l’image du « Noir » et son évolution dans l’imaginaire cinématographique français depuis un siècle. D’autre part, mettre en lumière la présence afro-antillaise dans le cinéma hexagonal depuis les premières vues des frères Lumière jusqu’au triomphe récent d’Intouchables, en évoquant notamment les rôles interprétés par Josephine Baker, Habib Benglia, Darling Légitimus, Robert Liensol, Isaac de Bankolé, Firmine Richard, Jacques Martial, Alex Descas, Mouss Diouf, Aïssa Maïga, Edouard Montoute, Stomy Bugsy, Eriq Ebouaney, Joeystarr ou Omar Sy. Ce livre consacre par ailleurs un chapitre au « cinéma noir français » pour essayer de comprendre pourquoi et comment s’est constitué un cinéma identitaire, pour ne pas dire communautaire, réalisé par des cinéastes d’ascendance afro-caribéenne depuis une trentaine d’années. Un dictionnaire regroupant les principaux acteurs et réalisateurs afro-descendants parachève ce projet.

Sommaire :
– Avant-propos
– Du clown Chocolat au Nègre gourmand : premières images, premiers stéréotypes (1895-1914)
– Joséphine Baker, première star noire du cinéma (1927-1935)
– Habib Benglia, Darling Légitimus et les indigènes du cinéma colonial (1930-1960)
– L’après-guerre : vers un changement ? (1945-1960)
– Les revendications isolées des années 60
– Les « étalons noirs» du cinéma érotique des années 70 : Alphonse Béni, Manu Pluton, Désiré Bastareaud
– « Ils arrivent ! » La génération 80 : Isaac de Bankolé, Alex Descas, Jacques Martial, Pascal Légitimus, Firmine Richard, Mouss Diouf…
– Les années post-1990 : quels progrès ? Hubert Koundé, Dieudonné, Stomy Bugsy, Eriq Ebouaney, Aïssa Maïga, Édouard Montoute, Joey Starr, Omar Sy…
– Le cinéma noir de France : Christian Lara, Euzhan Palcy, Guy Deslauriers, Jean-Claude Barny, Marc Barrat, Lucien Jean-Baptiste, Djinn Carrénard…
– En guise de bilan : Noirs et Blacks au cinéma, regards croisés France/Etats-Unis
– Post-scriptum : A propos du succès d’Intouchables
– Paroles d’acteurs (1989-2012)
– Dictionnaire des acteurs et réalisateurs
– Bibliographie sélective

EXTRAIT DE LA REVUE DE PRESSE

« L’importance que l’image revêt sur la conscience collective est capitale. L’auteur Regis Dubois montre une connaissance pointue et une approche très passionnante de la question. Nous pouvons recommander son livre à tous » (AfrokanLife.com, juin 2012).

« Une étude pointue (…) Mais une étude surtout instructive pour comprendre les rapports de la France avec sa population noire qui rappelle l’ailleurs et peine à rentrer dans le normatif. Souvent réduite à des poncifs hérités d’une longue construction historique, l’image du Noir véhiculée par le cinéma agit inéluctablement dans la conscience collective et influe sur la « question noire » (Audrey Mukoko Muika, Afrosomething.com, juin 2012).

« La France fait figure de parent pauvre dans l’analyse de cette thématique et il était temps qu’un enseignant en histoire du cinéma propose un ouvrage considérant l’image du « Noir » et son évolution dans l’imaginaire français au cinéma. De Joséphine Baker à Omar Sy, ce livre fait découvrir l’importance des Afro-antillais dans le cinéma français » (Marseille L’Hebdo, 1 août 2012).

« L’auteur Régis Dubois (…) nous livre ici un essai simple et complet, richement documenté, en privilégiant l’approche socio-culturelle du sujet. Le texte se lit d’une traite, avec passion et étonnement, en nous donnant une vision unique et très complète d’un sujet au final bien peu connu (…) Les Noirs dans le cinéma français de Régis Dubois est un texte passionnant et très instructif qui s’adresse tout autant aux amateurs de cinéma qu’à ceux intéressés par la « question noire ». A découvrir ! » (Marc Meneguz, Bibliotheca, août 2012).

« Dans un essai vif et pertinent, Régis Dubois retrace une histoire indispensable : celle des Noirs dans le cinéma français (…) Le livre retrace une épopée passionnante – et souvent consternante, qui commence avec les frères Lumière, à l’époque coloniale. Le talent de Regis Dubois est d’être précis dans ses analyses » (Caroline Pochon, Clap noir, octobre 2012).

2 comments

  1. Pat3 dit :

    Le livre n’est plus disponible aux éditions The Book Editions; je l’ai acheté avant, bien heureusement, mais pour le conseiller à mes étudiants c’est un peu dommage. Est-il réédité, ou disponible ailleurs?

  2. admin dit :

    Oui, il va être réédité dans une version revue et augmentée aux éditions LettMotif (date de parution : mai 2016).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *